Ondes électromagnétiques et santé.

Ce site web est dédié à la compréhension des effets biologiques des ondes électromagnétiques, en particulier sur la santé humaine, en particulier à basse et très  basse puissance.

Cette compréhension est basée sur la physique moderne et s’oppose à la « Doctrine de l’Innocuité des Ondes Electromagnétiques » encore enseignée dans certaines universités (voire la comparaison entre ces approches). Elle comporte également des éléments de biologie, en ce qui concerne le système immunitaire.

Les éléments de preuve, de nature expérimentale, sont tirés de publications scientifiques ayant mis en évidence des effets biologiques des ondes électromagnétiques. Ces publications n’ont pas été sélectionnées en fonction des conclusions ou des convictions de leurs auteurs, et comprennent en particulier des publications d’auteurs convaincus de l’absence d’effets des ondes électromagnétiques sur la santé. Une des raisons pour lesquelles certains auteurs n’ont pas relevé l’importance des faits expérimentaux qu’ils constataient est que ces faits expérimentaux étaient en contradiction avec la conception réductrice de la physique de ces interactions telle qu’elle était enseignée (Doctrine de l’Innocuité des Ondes Electromagnétiques).

Journée « vers une reconnaissance intégrale de l’électrosensibilité en Europe » le 26 juin 2015. De gauche à droite: Bernardo Hernandez-Bataller (Comité Economique et Social Européen), Julio Carmona Barros (Plataforma Estatal Contra la Contaminacion Electromagnética), Ceferino Maestu Unturbe (Universidad Politecnica de Madrid), Michèle Rivasi (députée au Parlement Européen, Les Verts/ALE), Vincent Lauer (Coordination Nationale des Collectifs Contre les Antennes Relais).